Record : un Marathon chaque jour… pendant trois mois

Je l’ai rencontré hier sur le chemin. Il arrivait en courant, en face de moi, un bâton à la main, petit short et maillot, châpeau à larges bords et petit foulard autour du cou, camel-bag au dos, provision à la ceinture…

Michel Drygalski revient de Compostelle –en courant. Chaque jour, il court au moins un marathon (42.2 km!); Son épouse Nicole le suit en voiture et assure la subsistance :

Michel est parti de Charleroi (Belgique) le 29 mars et a couru jusqu’à Compostelle par la voie de Vézélay et le Camino Frances, puis a continué vers Porto, en est revenu, et a repris le Chemin du retour -toujours en courant son Marathon quotidien… Il compte arriver à la maison pour le 2 aout- après au moins 121 marathons consécutifs soit au moins 5000 km !

Ce sera un record du monde à double titre :

personne n’a jamais couru plus de 120 marathons consécutifs ;

le chemin de Saint-Jacques A/R n’a jamais été courru en étappes marathonniennes.

Michel a 64 ans. Il avait déjà couru une trentaine de marathons depuis 8 ans, et s’était fait précédemment un nom en Belgique dans la marche de compétition sur longues distances. Aujourd’hui, aprés 4000 km, Il est plus léger de 16 kilos par rapport au jour du départ et mange (et boit) de tout et abondamment. Le soir, nous nous retrouvons au Resto à Chatelus-le-Marcheix… autour naturellement d’une bière brune Pelforth!

article de journal lors du passage en Champagne au retour

6 Réponses

  1. Ach Pascal, qu’est-il arrivé à tes cheveux ?
    Simple tentative d’allègement ou d’aérodynamisme ?

  2. Hello Pascal ! Quel rencontre, Michel est un digne descendant du marathonien d origine. Comment il se nourrit pour produire un tel effort au quotidien…Quand a toi, il me semble que tu vires au bonze, non ? Bonjour d de Sicile http://www.cefalu.it/ ou nous sommmes en famille.
    Patrick

  3. Je ne sais pas ce que Michel mange… Il m’a dit manger de tout et abondamment, et n’avoir plus grand’chose sur les os (perdu 13 kg depuis le départ fin mars).
    En revanche, je je peux témoigner qu’il ne boit que la bière riche en calories, la Kro est trop légère! (je trahis pour vous son secret : ça s’appelle « Pelforth Brune »).

    Pour améliorer l’aerodynamisme et ne pas souffrir des chaleurs à venir, les cheveux sont partis. Mais j’ai un grand châpeau…

  4. Plus de npuvelles???
    Ou en es tu???
    Ton deuxiéme colli est arrivé chez Flo.
    A très bientôt
    Gérard

  5. Ola amigo cousino Pascalito !!
    Que tal ? Comment vas -tu ?? tu vois je suis obligé de me remettre à la langue des ibères (qui ne sont pas forcément plus rudes comme le prétend Patrick !)
    Tu as du commencer ton périple côtier ! « Avales  » bien les bosses car ça doit ressembler à la Bretagne , l’autre Finistère !
    Tu vas pouvoir t’hydrater grâce à la Cerveza locale !
    Bonne route et à +
    Sil… vin

  6. A la suite de Sylvanus et de bien d’autres, j’imaginais que notre jacquet, qui n’a pas manqué quelques petites visites documentaires et professionnelles en pays bordelais, allait nous renseigner sur la cervesa, en ses différentes variantes locales, et autres potions magiques aptes à réhydrater après tous ces dénivelés vus au Pays Basques. Réponse laconique: « pas d’alcool, sauf double étape »
    Ah bon ,a-t-il suivi la route de Damas en même temps que celle de Compostelle. on ne va plus le reconnaître

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :